L’histoire de Chan

Français

Je suis arrivé en Suisse en 1970 avec pour projet d’explorer l’Europe. L’Allemagne était la première destination que j’avais à l’esprit, car je voulais soutenir le nageur américain Mark Spitz, 7 fois champion du monde, dont j’avais été un admirateur de longue date, aux Jeux olympiques de Munich.

Sans savoir à quoi m’attendre pendant mon voyage et avec seulement £ 100.- dans ma poche, mon voyage a commencé à Penang en Malaisie. Je suis allé à travers la baie du Bengale sur un bateau cargo, atteignant Madras 7 jours plus tard. J’ai passé quelques mois en Inde, faisant de l’auto-stop d’une ville à l’autre.
C’est le seul moyen qui était à ma portée. À Goa, la ville de la paix et de l’amour, j’ai rencontré des pacifistes Américains qui ont refusé de se battre dans la guerre du Vietnam. Bob était l’un d’eux et il m’a appris l’anglais.

Après 7 mois, je me suis arrêté à Delhi, puis j’ai fait de l’auto-stop depuis Jaipur, Taj Mahal, au Pakistan, puis le Khyber Pass en Afghanistan, puis en Iran, en Turquie, en Grèce, en Yougoslavie, en Autriche et finalement à destination de Munich . Mon rêve s’est réalisé, j’étais présent en personne pour assister à la compétition de Mark Spitz avec le soutien de gens dans de nombreux pays différents.

Après les Jeux Olympiques, j’ai continué mon voyage en Europe jusqu’au jour où je suis arrivé à Genève. Je savais que cela deviendrait ma maison.

Mon premier emploi a été avec Feldschlösschen. J’ai travaillé 12 heures par jour dans leur cantine, avec un salaire mensuel de CHF 400.-. Je ne me considérais pas comme exploité. Au contraire, j’appréciais profondément l’occasion qui était offerte à un étranger, un clandestin.

J’ai fait beaucoup de petits travaux comme porter le caddie au club de golf de Cologny, où j’ai rencontré beaucoup de célébrités telles que Charlie Chaplin, Jacky Stewart, et Sean Connery entre autres. J’ai eu la chance de recevoir l’aide du peuple suisse. Ils m’ont accueilli à bras ouverts. Le jour où j’ai reçu mon permis de travail, j’ai eu la chance d’étudier le jardinage paysager dans le cadre d’une bourse que j’ai réussie. Je peux dire avec force et fierté que la Suisse est mon Pays, ma maison. Il m’a offert sécurité, opportunité et ont ouvert mon esprit à être un homme honnête.

En 1991, après de nombreuses années de jardinage, j’ai ouvert mon premier restaurant, qui a été l’un des premiers à proposer une cuisine thaïlandaise à Genève. Wooden Hut a été construit par la passion personnelle et l’amour. Mon but est de fournir une cuisine thaïlandaise traditionnelle dans le cadre le plus original.

Et aujourd’hui, je peux affirmer avec fierté que Wooden Hut est l’un des plus anciens restaurants thaïlandais à Genève et cela va de génération en génération – mon petit-fils a déjà commencé son apprentissage avec son grand-père … hahahahaha

Chan

00141222250764

cimg4854

English

I arrived Switzerland in 1970 as part of my project of exploring Europe. Germany was the first destination that I had in mind, as I wanted to support 7-time world record winner, American swimmer Mark Spitz, of whom I had been a long-time admirer, in the Munich Olympic games.

Without knowing what to expect on my journey and with only £100.- in my pocket, my trip started in Penang Malaysia. I went across Bay of Bengal on a cargo boat, reaching Madras 7 days later. I spent few months in India, hitchhiking from one city to another, which was the
only way I could afford. In Goa, the city of peace & love, I met drifters from America who refused to fight in the Vietnam War. Bob was one of them and he taught me English.

After 7 months, I stopped in Delhi, then hitchhiked all the way from Jaipur, Taj Mahal, Pakistan, through The Khyber Pass, reaching Afghanistan, then on to Iran, Turkey, Greece, Yugoslavia, Austria and finally to my ultimate destination, Munich. My dream came true, I was there in person to watch Mark Spitz’s competition with the support of people in many different countries.

After the Olympic Games, I continued my journey through Europe until the day I arrived in Geneva, when I knew this would become my home.

My first job was with Feldschlösschen. I worked 12-hour days in their canteen, with a monthly pay of CHF400.-. I never considered myself as being exploited.On the contrary, I deeply appreciated the opportunity they have offered me – a foreigner; a clandestine one at that.

I was given many little jobs such as caddie at The Cologny Golf Club, where I met many celebrities such as Charlie Chaplin, Jacky Stewart, and Sean Connery among others. I was fortunate to receive help from the Swiss people. They welcomed me with open arms. The day I received my work permit, I was given chance to study Landscape Gardening as part of a scholarship which I successfully completed. I can say loud and proud that Switzerland is my
country, my home. It offered me security, opportunity and opened my sprit to being an honest man.

In 1991, after many years of gardening, I opened my first restaurant, which was one of the first in Geneva to propose Thai cuisine. Wooden Hut was built through personal passion and love. My aim is to provide home-cooking Thai food in the most original setting.

And today, I can proudly say that Wooden Hut is one of oldest Thai restaurants in Geneva and this will go on from generation to generation – my grandson has already started his apprenticeship with his grandfather … hahahahaha

00141222250764

cimg4854